Bienvenue

au sanctuaire

de la Paix

Prochains événements

​ "...Accorde aux chrétiens que nous sommes

de vivre l’Évangile
et de pouvoir découvrir le Christ en tout être humain..."

Extrait de la prière du Pape François

Messe
tous les dimanches à 11h00 après le confinement

Chers amis,

Une semaine supplémentaire sans changements quant à nos possibilités de nous déplacer et de nous rencontrer. Il est donc important que nous continuions à rester unis dans la prière et nos pensées.

 

Comme il est impossible de communier au Corps du Christ en cette fête du Christ Roi de l’Univers, je vous propose l’acte de communion spirituelle composé par Mgr Centène, évêque de Vannes :

 

« Seigneur Jésus, je crois fermement que Tu es présent dans le Saint Sacrement de l’Eucharistie. Je T’aime plus que tout et je Te désire de toute mon âme. « Après toi languit ma chair comme une terre assoiffée » (psaume 62) Je voudrais Te recevoir aujourd’hui avec tout l’amour de la Vierge Marie, avec la joie et la ferveur des saints. Puisque je suis empêché de Te recevoir sacramentellement, viens au moins spirituellement visiter mon âme. Que ce jeûne eucharistique auquel je suis contraint me fasse communier à Tes souffrances et surtout, au sentiment d’abandon que Tu as éprouvé sur la Croix lorsque Tu t’es écrié : « Mon Dieu, mon Dieu pourquoi m’as-tu abandonné ».


Que ce jeûne sacramentel me fasse communier aux sentiments de Ta Très Sainte Mère et de Saint Joseph quand ils T’ont perdu au temple de Jérusalem, aux sentiments de Ta Sainte mère quand elle Te reçut, sans vie, au pied de la Croix.

Que ce jeûne eucharistique me fasse communier aux souffrances de Ton Corps mystique, l’Église, partout dans le monde où les persécutions, ou l’absence de prêtres, font obstacle à toute vie sacramentelle.

Que ce jeûne sacramentel me fasse comprendre que l’Eucharistie est un don surabondant de Ton amour et pas un dû en vue de mon confort spirituel. Que ce jeûne eucharistique soit une réparation pour toutes les fois où je T’ai reçu dans un cœur mal préparé, avec tiédeur, avec indifférence, sans amour et sans action de grâce.

Que ce jeûne sacramentel creuse toujours davantage ma faim de Te recevoir réellement et substantiellement avec Ton corps, Ton sang, Ton âme et Ta divinité lorsque les circonstances me le permettront.

Et d’ici là, Seigneur Jésus, viens nous visiter spirituellement par Ta grâce pour nous fortifier dans nos épreuves. 

Maranatha, viens Seigneur Jésus. »

 

Continuons à vivre la fraternité chaque jour malgré le confinement. Le Christ, notre Roi, nous appelle, dans l’Évangile de ce dimanche, à être les pierres vivantes de son royaume d’amour.

 

Pour cela, nous pouvons toujours nous inspirer des pistes proposées par la revue Magnificat, pour être témoins de l’espérance qui nous habite et nous réconforter les uns les autres.

 

Voici quelques pistes pour jalonner cette semaine :

 

 

Semaine du 23 au 28 novembre

Lundi

  « J’avais faim, et vous m’avez donné à manger. »

Quelles paroles inspirées de l’Écriture pourrais-je diffuser autour de moi ?

Mardi

  « J’avais soif, et vous m’avez donné à boire. » De quelle manière puis-je prendre contact une personne qui aurait « soif » d’amitié, se sentirait déconsidérée, qui aurait été calomniée ?

Mercredi

 « J’étais un étranger, et vous m’avez accueilli. » Quelles nouvelles pourrais-je prendre de quelqu’un perdu de vue ?

Jeudi

 « J’étais nu, et vous m’avez habillé. » Je pourrais prendre le temps de faire du tri dans mes vêtements pour en faire don d’une partie.

Vendredi

  « J’étais malade, et vous m’avez visité. » Pourrais-je écrire une lettre à une personne malade, isolée, déprimée ?

Samedi

« J’étais en prison, et vous êtes venus jusqu’à moi ! » Ai-je une place à accorder dans ma prière d’aujourd’hui pour toutes les personnes incarcérées ?

Prions les uns pour les autres, restons dans la paix, belle fête du Christ Roi de l’Univers

et bonne semaine

 

+Pierre Marminat

 Faire un don
et permettre à notre Église de mieux agir

Image.jpeg
Monastique, paroissiale et église de pèlerinage, cette prieurale vous invite à revisiter
onze siècles d'histoire, d'art et de foi ...
LE SANCTUAIRE DE LA PAIX

Au cœur de Souvigny, le visiteur est frappé par l'imposante priorale Saint-Pierre Saint-Paul, le plus grand  édifice religieux du Bourbonnais ...

 SOUVIGNY

Venez découvrir cette commune, berceau de la famille des Bourbons, elle est l'ancienne capitale du Bourbonnais naissant ...

LE PELERINAGE

Depuis le 12e siècle, Souvigny a été un lieu important de pèlerinage qu'elle est appelée à redevenir ...

Du XIe au XVe siècle, les moines qui ont élevé prieurale et prieuré étaient des hommes reliés.

Pour eux l’art des arts était celui d’aimer Dieu, climat de leur existence (M.-M. Davy).

Pour lettrés ou néophytes, la beauté ouvrait au mystère divin, à la paix et à la communion entre les humains.

Aujourd’hui, ouvrir les sens à la douce pression de la Grâce s’offre encore à chacun en ce lieu :

« que l’art, la foi, la culture dialoguent, s’interpénètrent, s’enrichissent mutuellement »

(Mgr L. Percerou). 

Venez et voyez ! Demeurez un moment : L’art se fait Parole qui nous enseigne en secret.

Art, Culture et Foi

 VOULEZ-VOUS MARCHER AVEC NOUS ? 

CHAQUE ANNÉE LES CHEMINS DE COMPOSTELLE D'ALLIER ACCUEILLENT DES MILLIERS DE PÈLERINS

A PROPOS
CONTACT

Ce site est dédié au Sanctuaire de la Paix de Souvigny

MAISON SAINT-PAUL

Tel : 04 70 35 10 50

 

20 Rue Colombeau,

03000 MOULINS - FRANCE

 

Nous écrire

LE SANCTUAIRE DE LA PAIX

Tél : 04 70 43 60 51

6 place Aristide Briand

03210 SOUVIGNY - FRANCE

Nous écrire

LOGO_diocese_blanc.png
logo saint mayeul et saint odilon

© 2023 - Crédits photos :  J. Damase ; L. Thion ; D. Keller ; P. Saccard ; J. Barge ; A. Evrain ; A. de Sèze ; P. de Longueville ;  M.Keller. - Création du site : Maÿlis Carlier